fbpx

juillet 3

Quels réseaux sociaux pour les créateurs ? (1/8) Facebook

Bien communiquer, Réseaux sociaux

0  comments

Dans les articles qui suivront les prochains jours, je passerai en revue les différents réseaux sociaux, et comment y développer sa communauté de manière organique.

Aujourd'hui, je m'attaque à l'éléphant dans le corridor : Facebook. 

Mais avant cela, j'aimerai faire une petite mise au point sur le concept de "communication organique". Il y a deux manières de faire passer un message sur les réseaux sociaux. La méthode payante, par les contenus sponsorisés ou la pub pure et simple. Et la méthode gratuite, par les posts, les stories, etc. C'est ce qu'on appelle la méthode organique.

Dans cette première série d'articles, je vais donc m'intéresser à la manière d'augmenter "gratuitement" votre base de followers.

Enfin, dernière remarque, n'oubliez pas que votre présence sur les réseaux sociaux n'est pas une fin en soi. Il sera très difficile d'y vendre vos oeuvres ou vos spectacles. Le véritable engagement se passera ailleurs, sur votre site web.

Facebook, le site qui voulait manger le web

Pour encore beaucoup d'entre nous, Facebook, c'est le web. Et pour cause: 2.6 milliards d'utilisateurs actifs chaque mois, 1.7 milliards d'utilisateurs quotidiens selon les chiffres publiés au premier trimestre 2020.

Cela fait plus d'un tiers de la population mondiale qui est sur le réseau, et près d'un quart qui s'y connecte quotidiennement.

Pour l'Europe, c'est plus de la moitié de la population totale qui possède un compte. 

Donc, oui, tout le monde y est.

Mais il y est de moins en moins longtemps ! Le temps moyen passé sur Facebook est passé de 41 minutes en 2017 à 37 minutes en 2020. Et ce n'est pas forcément une mauvaise chose. En fait, c'est même un but recherché par l'entreprise. Sa croissance passant aujourd'hui principalement par Instagram, elle a commencé à faire la chasse aux contenus à faible valeur ajoutée pour l'utilisateur sur son réseau principal, source de toutes les critiques. Résultat: des séances plus courtes, mais plus satisfaisantes !

Se faire connaître sur Facebook, ça prend du temps

Facebook est le plus mature des réseaux sociaux. Et c'est là peut-être son principal inconvénient, pour qui veut y démarrer. 

 Il est bien loin le temps où tous vos messages pouvaient apparaître sur le fil de presque tous vos contacts. Aujourd'hui, le taux de visibilité moyen d'un post sur Facebook est de 5% en Europe. Et il ne cesse de baisser.

Portée des publications Facebook

La portée organique des publications en Belgique est de 5.4%

Ne vous attendez donc pas à receuillir directement les fruits de vos efforts. Passés les quelques amis qui auront répondu à votre demande de liker votre page, vous allez devoir publier beaucoup pour trouver votre audience, tester ce qui provoque le plus d'engagement, bref, passer du temps sur vos contenus. 

Alors, sur quoi faut-il se concentrer pour augmenter ses chances de se faire connaître sur Facebook ?

Les meilleurs contenus sur Facebook

Parler de "meilleur contenu sur Facebook", cela veut d'abord dire un contenu qui plaira à l'algorithme de Facebook. Et son moteur à lui, c'est l'engagement. 

Il y a des milliers de facteurs qui entrent en compte dans le choix de l'algorithme de publier ou non un post dans un fil d'actualité. Des critères comme l'heure de visite, la "fraîcheur" du post, les précédentes interactions, mais aussi la popularité du post chez d'autres utilisateurs vont entrer en ligne de compte.

Au delà de ça, le type même de contenu tient un rôle très important.

Tous les posts ne naissent donc pas égaux. Voici, dans l'ordre, les types de contenus les plus populaires sur Facebook:

  1. 1
    Les vidéos natives
  2. 2
    Les questions
  3. 3
    Les photos
  4. 4
    Des cadeaux
  5. 5
    Les liens

Ce qu'il faut entendre par vidéo native, c'est une vidéo uploadée sur Facebook même. Si vous renvoyez vers une vidéo Youtube, votre publication sera vue comme un lien, et donc moins bien cotée.

Types de publication Facebook

L'interaction, l'indicateur-clé

En regardant cette liste, vous vous rendez rapidement compte que ce sont des types de publications qui permettent de mesurer l'interaction qui sont les plus populaires. 

Facebook peut calculer le temps passé devant une vidéo, le nombre de réponses à une question, les réactions à une photo, ou encore les gens qui réagissent à l'offre qu'on a mise devant eux.

Vos posts doivent donc provoquer l'interaction. Pour Facebook, peu importe le type d'interaction. Pour vous, il est important de provoquer des réactions qui ont du sens.

Deuxièmement, ne négligez pas l'aspect visuel. C'est lui qui sert d'accroche. Lui qui fera s'arrêter le regard.

Enfin, soyez le plus concis possible. Facebook réduit de plus en plus la taille du texte qui est immédiatement visible. C'est là que doit se concentrer votre message. Vous pouvez bien sûr utiliser intelligemment le texte pour inciter vos lecteurs à poursuivre la lecture. Mais l'accorche devient là aussi de plus en plus importante.

Le creator studio : un superbe outil, perfectible

Déployé en 2019, le Creator Studio est la réponse de Facebook aux outils de programmation de posts comme Buffer ou Hootsuite.

Creator Studio, c'est un outil gratuit, qui permet de publier ou programmer ses publications, autant sur Facebook qu'Instagram, depuis n'importe quel appareil!

Il s'agit d'une amélioration d'une fonction déjà existante pour les pages, qui regroupe toutes les possibilités de publication sur les deux plateformes: live, vidéos, stories, IGTV, etc. 

L'outil est super pratique pour autant que votre communication soit axée sur l'usage de la vidéo. Toutes les statistiques tournent autour du visionnage, et il faudra retourner dans l'outil de publication pour avoir une vue panoramique de la portée de vos publications.

Si vous avez encore besoin de preuves que Facebook veut que vous fassiez des vidéos, Creator Studio est cette preuve !

Creator Studio

La page d'accueil de Facebook Creator Studio ressemble à ça.

Un petit air d'usine à gaz

C'est là une conséquence directe du grand âge du réseau social : Facebook est devenu un vrai foutoir.

Au gré des changements de stratégie, des acquisitions et des ajouts de toute sorte, la plateforme est devenue un fourre-tout où l'on retrouve des jeux, des groupes, des ventes de seconde main, des boutiques, des contenus vidéos originaux ou créés par les utilisateurs.

Bref, le public s'éparpille. Les plus jeunes, rebutés par la complexité de la plateforme, la désertent. Et ce sont autant de possibilités en moins d'atteindre votre public.

A première vue, un plus grand éventail de possibilités peut vous donner plus d'ouverture dans votre stratégie. Et c'est vrai. 

Mais cela veut aussi dire plus de temps passé pour obtenir les mêmes résultats. Et ce n'est pas vraiment ce qu'on veut.

Récapitulons:

avantages et inconvénients de Facebook

Avantages

  • la plateforme la plus populaire  
  • plein de formats de publication
  • des outils de publication performants
  • les groupes, idéaux pour créer les communautés
  • la possibilité de vendre à même la plateforme
  • idéal pour la tranche d'âge 25-44 ans

Inconvénients

  • la portée des posts organiques de + en + faible
  • le besoin de faire la chasse aux likes et aux commentaires
  • la complexité due à trop d'options
  • plateforme vieillissante
  • les outils de publication et d'analyse pourraient être plus ergonomiques

Conclusion:

Facebook n'usurpe pas le trône de réseau social le plus populaire. Mais se faire connaître sur la plateforme est de plus en plus exigeant. D'autres services, plus jeunes, moins surpeuplés, donnent des résultats bien plus rapidement. 

Cependant, Facebook reste l'un des réseaux sociaux qui valorise le plus l'engagement, et offre les meilleures possibilités pour l'approfondir.


Tags


Pour aller plus loin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un fan, inscrivez-vous à la newsletter

Attirez vos premiers fans

Ebook-fanbase

Mettez en place le système qui attirera vos premiers vrais fans en suivant ces 9 étapes. 

  • Identifiez vos vrais fans
  • Vendez vos créations sans efforts.
  • Transformez vos fans en ambassadeurs.
  • Créez des revenus récurrents.