fbpx

novembre 2

Médias sociaux pour les créateurs : lesquels choisir ?

Bien communiquer, Réseaux sociaux

0  comments


Les médias sociaux sont un passage obligé lorsqu'on démarre sa communication sur internet. Même si je ne recommande pas l'usage exclusif des médias sociaux dans sa stratégie en ligne, je ne me leurre pas : la plupart d'entre vous vont commencer par se créer un ou plusieurs comptes.

Alors, lesquels choisir pour des résultats les plus efficaces possible? 

Dans les articles suivants, je passerai en revue chacun des principaux médias sociaux, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Mais avant cela, je vais vous donner les critères, propres à votre activité, à prendre en compte avant de juger de l'aspect pratique des plateformes.

Commencer par le pourquoi

La première chose que vous devez clairement identifier, c'est votre offre. Attention, pas au sens commercial du terme. La question n'est pas de savoir ce que vous vendez. Ca, c'est votre quoi.

Ce que vous devez chercher, c'est votre pourquoi. Quel est le but de votre activité ? Pourquoi créez-vous ?

Prenons un exemple : si vous êtes stand-upper, votre offre n'est pas vos spectacles. Ce que vous offrez, c'est votre vision du monde, vos pensées. C'est votre pourquoi, l'objectif que vous voulez atteindre.

Forcément, en tant que comique, vous emballez cela dans une forme drôle, légère, accessible. C'est votre comment, la manière dont vous voulez atteindre votre objectif : en faisant rire.

Tout cela est emballé dans un spectacle, de 10 à 60 minutes, que vous jouez devant votre public. C'est votre quoi, le produit que vous proposez pour emmener votre audience vers l'objectif.

Si, avant de lire cet exemple, vous vous êtes dit que votre but était de devenir riche ou célèbre, reprenez les choses dans l'autre sens. Vous voyez maintenant que cela ne peut être que le résultat de votre véritable objectif.

Voyez les choses du point de vue de votre audience: est-ce qu'elle vous suivrait si vous leur demandiez "rendez-moi riche et célèbre" ? 

Et si vous leur demandiez "partagez ma vision du monde, et en même temps, je vous ferai rire pendant une heure" ?

Cette vision des choses vous semble familière ? C'est normal. C'est la vision de la communication commerciale qu'a popularisé Simon Sinek avec son best seller "Start With Why".

En fait, ce qu'exige cette question, c'est de vous créer un manifeste pour vos créations.

Exercice

Réflechissez à votre pourquoi. Quelle transformation voulez-vous voir dans le public qui vous suit ? Eliminez de l'équation les avantages que vous voulez en tirer. Concentrez-vous sur votre audience.


Oui, mais pour qui ?

L'audience, justement. C'est l'autre critère déterminant à prendre en compte dans votre stratégie.

Tordons le cou à une chimère : vous ne créez pas pour tout le monde. Il n'existe pas de public universel. Encore moins dans l'art et la culture.

Et donc, il est important de se poser la question du public qu'on veut viser.

Oui mais voilà, vous commencez peut-être à peine. Comment savoir quel est votre public ? C'est très simple : commencez par l'imaginer.

Quand on crée, que ce soit une oeuvre ou un événement, on a toujours au fond de soi l'image de la personne qui va l'admirer ou y assister. Cela peut être parfois un de ses parents. Mais même cette vision-là est précieuse, parce qu'elle indique le profil de votre audience idéale.

Une fois que cette image est fixée, il ne faut pas s'arrêter là. Il va falloir étoffer son portrait : quel âge a-t-elle ? Que fait-elle ? Ou vit-elle ? Est-ce qu'elle lit ? Ou va au cinéma, au théâtre ? Comment s'informe-t-elle ?

N'hésitez pas à commencer par des suppositions, vous affinerez le portrait au fur et à mesure.

Pourquoi faire cet exercice ? Parce qu'il vous permettra de diriger le ton et la forme de votre communication. Vous ne parlez pas de la même manière à votre mère qu'à un.e ami.e, par vrai ?

Exercice

Imaginez votre client idéal. Observez bien l'image qui se forme. Prenez en compte autant la personne que vous imaginez que son environnement. Ou se trouve-t-elle ? Est-elle entourée ? Quelle est son expression ? Curieuse ? Heureuse ? Concentrée ? Mettez tout cela sur papier, dessinez votre personnage (ou trouvez une photo correspondante), puis dressez son portrait-robot le plus précisément possible.


Le produit, malgré tout !

Après cette grande introspection, reste tout de même à se poser la question de ce qu'on va vendre. 

Ici aussi, pourtant, la question est moins simple qu'elle n'en a l'air. Parce qu'il va falloir vous donner un peu de perspective : ne pas seulement vous concentrer sur ce que vous avez à proposer maintenant, mais aussi sur ce que vous pourriez proposer à l'avenir. 

N'oubliez pas ceci : le but de toute votre communication sera de vous construire un auditoire, et plus encore un auditoire de vrais fans. Cela va vous demander du temps, même sur les réseaux sociaux, et pas mal d'énergie, de créativité et d'engagement. 

Faire passer une audience d'un réseau social à un autre n'est pas une mince affaire - sauf si vous restez dans l'écosystème d'un Facebook par exemple. 

Essayez donc d'anticiper vos futures offres avant de décider où investir votre temps et votre argent. Ne vous retrouvez pas engagé dans une plateforme sur laquelle vous avez créé une audience pour vos concerts mais où vous peinerez à vendre votre merchandising. Inversement, peut-être qu'en tant que peintre, vous vouliez vous diversifier en vendant des cours en ligne.

Exercice

Pensez à votre activité dans son ensemble. Que vendez-vous maintenant ? Que pourriez-vous explorer avec vos compétence et/ou votre audience actuelle ? Comment positionneriez vous ces futures offres ? Sur quelle plateforme ? Serait-ce pour le même public ou un autre ?


Au travail !

Tout cela demande pas mal d'introspection, c'est vrai. Mais ne le voyez pas comme une épreuve insurmontable. Tout ce que je vous faire ici sera un work-in-progress. Vous y reviendrez régulièrement pour affiner les différents éléments à mesure que vous avancerez dans votre communication en ligne. Vous recevrez des retours, verrez ce qui fonctionne, et pourrez ajuster votre stratégie en conséquence. 

Posez vos questions en commentaire si ces 3 exercices vous donnent du fil à retordre. Et postez-y aussi vos résultats. Je me ferai un plaisir de les commenter. 


Tags


Pour aller plus loin

Les NFT, une révolution pour les artistes ? Vraiment ?

Ce que votre communication peut apprendre des stand-uppers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un fan, inscrivez-vous à la newsletter

Attirez vos premiers fans

Ebook-fanbase

Mettez en place le système qui attirera vos premiers vrais fans en suivant ces 9 étapes. 

  • Identifiez vos vrais fans
  • Vendez vos créations sans efforts.
  • Transformez vos fans en ambassadeurs.
  • Créez des revenus récurrents.