fbpx

février 23

La monétisation sur internet : nouvel eldorado ?

Questions d'argent

0  comments

Patreon, Tipee, Twitch, Facebook, Substack, bientôt Soundcloud et beaucoup d'autres. La monétisation des activités sur le net se développe à toute vitesse depuis l'apparition de la pandémie et la fermeture des lieux physiques.

Sur le papier, les perspectives semblent énormes. Mais est-ce vraiment une solution viable pour les créateurs et créatrices, et les artistes ?

internet , monétisation

Démystifions d'abord un peu

  1. 1
    La première légende à déboulonner est celle que nous présentent les plateformes elles-mêmes : gagner sa vie uniquement par la monétisation de ses contenus est une illusion. Tout au plus, la monétisation peut apporter un complément de revenus. Il faut donc penser à un mix de revenus qui intègre ces plateformes.
  2. 2
    La deuxième légende est de croire qu'on peut démarrer tout de suite une offre de monétisation. Sans une vraie audience, fidèle et convaincue de la valeur de ce que vous proposez, votre proposition ne rencontrera pas l'écho espéré. Vous devrez donc investir du temps, beaucoup de temps, à créer cette audience, à construire votre crédibilité.
  3. 3
    Troisième légende: celle du revenu passif. Un revenu régulier sans efforts, un système qui fonctionne comme un distributeur automatique de billets de banque, cela n'existe pas. Vous allez devoir proposer régulièrement du nouveau contenu.

Une transaction est une promesse. Ce pour quoi vos mécènes vont payer n'est jamais ce que vous avez déjà produit. Ils paient pour la promesse que vous allez continuer à proposer du contenu toujours aussi intéressant. Et quand je dis "contenu", cela englobe n'importe quelle forme artistique: littérature, vidéos, podcasts, arts visuels,... L'important n'est pas dans la forme, mais dans la valeur de ce que vous proposez.

La valeur, c'est quoi ?

On se méprend souvent sur cette question de valeur. Dans notre monde capitaliste, on a tendance à opposer valeur d'usage et valeur d'échange. En privilégiant presque toujours la deuxième. Nous croyons tous, de bonne foi, que la valeur d'une marchandise doit refléter le coût des ressources qui ont permis de la produire.

Rien n'est plus faux.

Ce qui détermine la valeur d'un produit, même si c'est une création artistique, c'est la valeur perçue par celui ou celle qui la consomme. C'est là la base de tous nos dilemnes actuels. Même si on sait que la plupart des choses que l'on achète sont fabriquées ou distribuées dans des conditions déplorables, on continue de les acheter. Tout simplement parce que nous ne sommes pas prêts à payer plus pour le même produit ou service. Et cela quelle que soit la raison: nos propres moyens, l'effet de mode, la force de conviction du marketing ou, plus simplement, la facilité.

Pour vous, créateurs artistiques, c'est la même chose. Acheter une oeuvre d'art chez soi depuis internet ou chez un galeriste, ce n'est pas le même processus. Le galeriste vous donne une partie de son autorité en échange d'un pourcentage des ventes. Pour arriver au même résultat en ligne, c'est vous qui devez porter cette autorité, cette confiance.

La vraie valeur n'est pas dans la monétisation, elle est dans la confiance

La clé, c'est donc de se construire une audience. Mais qu'est-ce qu'une audience ?

Une audience, c'est un ensemble de personnes qui non seulement vous suit, mais surtout s'intéresse à ce que vous dites ou faites. Le rôle de votre communication, c'est de trouver ces personnes, puis d'entretenir leur intérêt.

On parle beaucoup de l'économie de l'attention comme le nerf de la guerre des grandes plateformes du net. Et c'est une réalité.

Mais justement, si ces grands acteurs en font le centre de leurs préoccupations, c'est qu'entretenir l'attention à une si grande échelle est beaucoup plus difficile pour eux que pour un petit acteur "de niche". Quelqu'un comme vous.

Pourquoi ?

Parce que vous cherchez à atteindre un seul type de personnes, peut-être deux, que vous connaissez déjà, si pas réellement, du moins intuitivement. Vous n'avez pas besoin d'algorithmes, de segmentation, de stratégies marketing élaborées.

audience, internet

Ce dont vous avez besoin, c'est de rester authentique, humain.e. C'est cette humanité-là, cette connexion sur les valeurs, que votre audience recherchera ensuite dans ce que vous créez. C'est elle que vous monétiserez. Comme, en fait, vous le faites déjà, en passant par des intermédiaires : agents, salles de concerts, programmations théâtrales, producteurs. Vous essayez de gagner leur confiance pour qu'ils monétisent votre art à votre place.

Revenons-en à la monétisation

Certes, les outils de monétisation se multiplient. Et la raison en est simple : il y a là de vraies opportunités, un vrai marché sur lequel les grands acteurs se positionnent.

Mais ils ne sont que ça : des outils. Des moyens de transformer une chose - votre audience - en quelque-chose d'autre - des revenus.

Ils peuvent se révéler beaucoup plus puissants que vous ne le pensez. Mais ils ne serviront à rien si vous n'avez pas, d'abord, construit votre audience.

C'est ce à quoi vous devrez vous atteler.

Dès maintenant.



Tags

internet, monétisation


Pour aller plus loin

Les NFT, une révolution pour les artistes ? Vraiment ?

Ce que votre communication peut apprendre des stand-uppers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Devenez un fan, inscrivez-vous à la newsletter

Attirez vos premiers fans

Ebook-fanbase

Mettez en place le système qui attirera vos premiers vrais fans en suivant ces 9 étapes. 

  • Identifiez vos vrais fans
  • Vendez vos créations sans efforts.
  • Transformez vos fans en ambassadeurs.
  • Créez des revenus récurrents.